Vidéo ou comment le Yes Group évolue vers les nouveaux media

Written by Published in Blog
vidéo au yes group

Au Yes Group, nous essayons de plus en plus la vidéo. La vidéo sur le web est devenue un média incontournable pour faire connaitre son activité.

Notre but est de promouvoir nos événements par la vidéo voire de proposer un compte rendu en vidéo.

Chemin faisant, nous apprenons beaucoup en passant par ce nouveau média. Voici quelques retours d’expérience…

Les challenges qu’offrent la production de vidéos

Pas de calibration

Tout d’abord, nous apprenons à parler devant l’objectif. Cela suscite des réactions surprenantes… En effet, parler devant une caméra est différent de la prise de parole en public. La caméra est un mauvais public car nous n’arrivons pas à utiliser la calibration que nous faisons avec un public. Avec la calibration, nous comprenons qu’une information n’a pas été comprise ou nous savons que nous captivons ou pas notre public. La caméra est de marbre…

Une astuce utilisée ici est de s’adresser à la personne qui filme tout en s’adressant au public visé.

Croyance limitante

Interagir avec un public aide également à ajuster le contenu et les exemples pour mieux se faire comprendre. Sans cette interaction et parce qu’au final, on ne sait pas qui regarde la vidéo, il est possible de se faire submerger par la peur de l’inconnu. Une croyance limitante qui est apparue est « houlà je m’adresse à la terre entière… Cela fait beaucoup, beaucoup de monde…  » Une conséquence est que la pression augmente.

Aussi, nous nous appliquons les concepts présentés au Yes Group pour dépasser ces peurs et blocages…

Une astuce utilisée ici est de faire quelques respirations pour se détendre et retrouver ses ressources…

Communiquer fidèlement notre intention

Il nous arrive de susciter des réactions sur Facebook que nous n’avions pas prévu. Par exemple, dans la campagne promotionnelle de la soirée Yes Group Cannes : Lever les freins à l’épanouissement financier (voir les vidéos ci-dessous) des personnes nous ont dit être gênées par le terme abondance financière.

Nous avons constaté que notre intention n’était pas tout le temps comprise. Aussi, nous prenons cette situation comme une occasion de préciser notre discours et la forme des vidéos.

Vidéo – nos exemples

 

 

 

Nous sommes sur la bonne voie

Suite à la parution de ces vidéos, nous avons collecté diverses réactions :

  • De nombreux encouragements et nous vous remercions pour vos soutiens
  • Des félicitations sur notre logo animé qui apparaît à la fin de la vidéo
  • Et des réactions qui ont réveillé notre côté coach

Exemples de réactions qui ont réveillé notre côté coach

Exemple 1 : Cannes et son « bling bling »

Par exemple, un des retours a été « vous êtes à Cannes, c’est « bling bling ». Vous ne  pourriez pas aborder ce sujet de l’abondance financière dans des régions moins riches comme Madagascar. »

Le mot abondance financière dérange. Si nous avions utilisé le mot épanouissement celà aurait il aidé ? Quelle perception de l’abondance interpelle ? Serait il associé à l’image d’excès ? Et même si il y aurait abondance financière, arrive t on à préciser son besoin afin de prendre ce dont on a besoin au plus juste ?

Enfin, même si Cannes renvoit une image d’excès, est il possible de reconnaître qu’ici comme partout des gens ne vivent pas dans l’opulence ?

Exemple 2 : Abondance financière et bonheur

Une autre réaction a été : « je suis mal à l’aise de penser qu’il faut l’abondance financière pour être heureux… »

Ce retour est très intéressant car nous n’avons pas lié le bonheur à l’abondance financière. Notre vidéo a suscité une réaction sur la définition du bonheur. Nous avons encouragé alors notre interlocuteur à préciser quelle est sa définition du bonheur et en quoi elle serait lié à l’argent.

Conclusion

Nos débuts sont prometteurs. Il est dit qu’un long périple commence par un premier pas. Çà y est nous l’avons fait.

Vos premiers retours nous encouragent à continuer et à progresser. Nous souhaitons ainsi créer des expériences et accompagner le plus grand nombre à se développer et s’éveiller.

De cette expérience, nous grandissons également dans notre activité de coaching et sommes reconnaissants pour toutes ces opportunités.

Nous avons hâte de faire de nouvelles tentatives avec la vidéo. C’est également l’occasion de monter en compétence sur le marketing en ligne sur Facebook.

Et nous rêvons même de passer sur Facebook Live. Pourquoi pour notre prochaine soirée : Lever les freins pour votre épanouissement financier ?

Est ce qu’une retransmission en Live de nos événements vous intéressent ?

Merci pour vos commentaires…

Commentaires Facebook

Rémi Roche